Retour

La croissance démographique mondiale : Cap au Sud …

croissance démographique mondiale, 2016

 

125 ans pour passer de 1 à 2 milliards d’individus, autant pour passer de 2 à 10 milliards …

La population mondiale compte près de 7,5 milliards d’individus, et continue de croitre mais sur un rythme moins soutenu que les dernières décennies.

Le premier milliard d’individus est intervenu au début du XIXe siècle (1804).

L’avènement de la révolution industrielle a fait rentrer l’humanité dans une ère de transition démographique : en 1927, soit 123 ans après, le 2e milliard d’individus était franchi. Puis, c’est l’emballement : 33 ans pour atteindre 3 milliards d’individus (1960), 14 ans pour 4 milliards (1974), 13 ans pour 5 milliards (1987), 12 ans pour 6 milliards (1999) puis 7 milliards (2011).

Les prévisionnistes anticipent de manière relativement fiable les 30 années à venir, avec une démographie mondiale qui devrait passer le cap des 10 milliards d’individus en 2055. Le rythme de croissance est censé s’amenuiser sur cette période avec 14 ans nécessaires pour passer à 9 milliards, et 18 ans pour atteindre les 10 milliards.

Ce phénomène est principalement du à la baisse structurelle de la natalité et au vieillissement global de la population.

Evolution de la démographie mondiale depuis 1800

Une croissance démographique concentrée dans l’hémisphère Sud

La carte de l’évolution démographique par pays en 2016 montre clairement où se situe les gisements de croissance : les pays Africains et du Moyen-Orient à plus forte dynamique connaissent une croissance entre +2,4% à +5,2% par an, quand le taux de croissance mondial s’établit à 1,2%.

D’ici 2050, un nouveau classement des pays les plus peuplés va s’imposer, avec l’Inde qui va s’installer prochainement devant la Chine (prévision 2024) et le Nigeria qui va devancer les Etats-Unis.

classement des pays les plus peuplés en 2050 (en millions d’habitants)

Même si les cartes sont jouées d’ici 2050 avec une augmentation assumée de 2 à 3 milliards d’individus compte tenu de l’inertie démographique, toute la question repose sur les décennies suivantes.

Tout l’enjeu réside à trouver l’équilibre permettant d’être plus en harmonie avec l’environnement et une meilleure exploitation des ressources.

 

A la semaine prochaine pour une nouvelle carte …